Noah LAGOUTTE « Pomme verte »

Mosaïc Music Compact, 2012

CHANSON FRANCAISE

NL0811 (Disponible au Discobus 4)

Voilà une nouvelle chanteuse française qu’on peut trouver dans nos bacs à la Médiathèque. Cette Lyonnaise avait écrit en 2007 Duo, un premier album où elle chantait accompagnée seulement d’une guitare.

Ici,elle est accompagnée par Frédéric Bobin aux guitares, par Arnaud Baleste à la basse et par Nicolas Delaunay à la batterie. Un album beaucoup plus rock que le précédent, bien rythmé et énergique où sa voix claire et précise se détache très bien. Douze chansons écrites par Noah Lagoutte elle-même, où elle aborde avec humour les thèmes de la vie en couple et ses difficultés (Non cherche pas, Nu sous ta polaire, Le goût du mensonge, Exagère, La boite à chaussures), la solitude et le temps qui passe (Statue) et les choix du quotidien (Pomme verte, Facile).

Un disque que l’on peut écouter d’une oreille distraite pour ses bonnes mélodies et ses bons arrangements mais que l’on peut aussi apprécier pour ses paroles et sa poésie.

Une chanteuse issue de la nouvelle chanson française à rapprocher de Marie Cherrier et d’Amélie-les-crayons. JCP

(Disponibilité de ce CD)

GREEN DAY «!Uno!»

Reprise Records, 2012

ROCK  ..POP ..PUNK

XG771O (Disponible au Discobus 4)

Les révolté du Bounty ( > Calories : 471 kCal, Protides : 3.7 g, Lipides : 25.6 g) sont de retour.

Pour leur 9ème album, le groupe de Billie Joe Armstrong a décidé de voir les choses en grand, et sortira en réalité une trilogie intitulée ¡Uno! » « ¡Dos! » « ¡Tré! « .

Si ils étaient toulousains, les éternels adolescents californiens frappés du redoutable syndrome de Peter Pan mitrailleraient leur texte de «Putaing-cong». En bons américains nous avons droit à la version «fuck», très populaire chez l’oncle Sam après le super mais très épuisant «Oh My God». Dernière actualité de Billie: Le rockeur de Green Day, ivre de colère, a piqué une crise sur la scène, affirmant que la performance de son groupe avait été injustement écourtée, avant de briser sa guitare très violemment en la tapant sur le sol à de nombreuses reprises. En hurlant : « Je veux jouer une autre chanson… vous allez juste me donner une minute ? Vous me prenez pour Justin Bieber, vous plaisantez ?  »

Depuis, le mentor du groupe a été admis en cure de désintoxication.

Pour se focaliser sur ce qui nous intéresse vraiment, !Uno! s’inscrit dans la même veine (jeu de mots) que ses prédécesseurs: énergique, puissant, boosté par des riffs percutants.

Sweet 16 est un hymne au premier amour de jeunesse (tiens, bizarre), Oh Love qui se pose sur un rythme inhabituel passe très bien, Kill The Dj exprime toute la tendresse de Billie pour le «Fucking Dj».

L’album n’égale pas American Idiot.

Green Day confirme toutefois leur leadership sur le post punk avec des succès qui ont jalonné 25 ans d’existence. On compte entre autres: Longview, Basket Case, When I Come Around, Good Riddance (Time of Your Life), Brain Stew, Minority, American Idiot, Boulevard of Broken Dreams, Holiday, Wake Me Up When September Ends, Know Your Enemy et 21 Guns. YO

(Disponibilité de ce CD)

MOKOOMBA « Rising Tide »

Igloo Records ,2012

MUSIQUE DU MONDE ..AFRO-POP ..ZIMBABWE

MM9830 (Disponible au Discobus 4)

Prêts pour un saut à l’élastique du haut des chutes Victoria au Zimbabwe ?

Formé en 2001, le groupe Mokoomba provient de la région des chutes Victoria, où vit le peuple Tonga, et s’est fait connaître en 2007 lors de divers festivals locaux et africains. Depuis 2009, ils tournent en Europe et ont déjà réveillé les scènes belges lors de cet été 2012.

Avec Rising Tide, leur deuxième album, les six musiciens de Mokoomba nous font plonger dans leur musique bouillonnante et énergique, une marée musicale mélangeant les rythmes traditionnels Tonga et l’électrisante afro-fusion. Cette musique dynamique, jeune, qui met en ébullition les pistes de danse, fait la part belle aux percussions, à la basse et aux cuivres, sans effacer la belle voix du chanteur Mathias Muzaza.

Leader du groupe, Mathias est né en Angola de parents zambiens et imprime son style forgé par ses voyages en Afrique Australe. « Partout où je vais, je veux apprendre les chants des gens que je rencontre, ils me donnent de l’inspiration et de la joie ».

Dans l’œil de cette trombe dansante, deux morceaux permettent de respirer. Masangano se balance sur une douce cadence d’où se détache la voix sur de petits solos de kora ou de flûte. Yombé, qui évoque davantage les musiques lusophones d’Afrique, est une danse calme et subtile.

Produit par la chanteuse et bassiste Manou Gallo, qui vit à Bruxelles, Rising Tide est une cascade de rythmes funky, une cataracte de sons : ou l’on y danse, ou l’on s’y noie.  DM

(Disponibilité de ce CD)

Thierry ROMANENS « Le Doigt »

Muve Recordings, 2006

CHANSON FRANÇAISE

NR6199  (Disponible au Discobus 4)

Quel dommage que ce CD soit si peu souvent emprunté, mais il est vrai que peu de gens en Belgique connaissent ce chanteur suisse. Et pourtant, quelle finesse dans l’écriture, et quelle poésie. Il navigue entre la douceur et les coups durs de la vie, c’est léger et grave à la fois. La musique, elle aussi, est tantôt légère, tantôt plus rock. Il faut dire qu’avec un Sarcloret comme compatriote, il ne pouvait qu’être bien inspiré. Sarcloret lui écrit d’ailleurs deux textes dans cet opus (La planète, Le coup de massue). On trouve aussi deux textes de Kent (L’agence du bon temps, Quelqu’un qui nous aime). Tous ces textes traitent, avec humour et sérieux, de la vie et des choses qui ne tournent pas rond sur notre belle planète. Thierry Romanens, en bon acteur de théâtre, a une voix chaude et bien posée, qui me fait penser parfois à celle de Romain Didier, mais aussi une énergie très communicative.

Alors si vous ne le connaissez pas encore,je vous invite à le découvrir rapidement. Cet album-ci est très abouti et abordable.

Et si vous voulez approfondir la connaissance de ce chanteur n’hésitez pas à écouter aussi ses autres albums. JCP

(Disponibilité de ce CD)

NR6197

Le sens idéal,  2000

..

NR6198

Les saisons du paradis,  2004

NR6700

Je m’appelle Romanens, 2010

ALABAMA SHAKES « Boys & Girls »

Rough Trade, 2012

ROCK SOUTHERN ROCK

XA263K (Disponible au Discobus 4)

Oh, Jack White s’est invité à nouveau sur un nouveau CD ?
Non, Brittany Howard, plus Black que White, pose sa voix tout dans le phrasé, accompagnée de trois gaillards qui exploitent à merveille leur sens de la simplicité. Rock déguisé en Soul ou Soul déguisée en Rock, leur musique surclasse en évitant les pièges de la frime.

Tout en lo-fi ou mi-fi, pour bien l’écrire, l’album se décline en revival 70’s. Les instruments enveloppent et exploitent uniquement la vocalise. Pas d’excès ou de démonstrations techniques. La soul originale se passe très bien d’effets pyrotechniques et numériques en veux-tu en voilà. Simplicité et efficacité résument la réalisation. Énergie et souffle sont parfaits pour puiser dans les grandes heures du passé du style. YO

(Disponibilité de ce CD)

alabama_shakes_boys_girls discobus4

SMOD « Smod »

Because Music, 2010

MUSIQUE DU MONDE MALI

ML6768 (Disponible au Discobus 4)

« Passer et diffuser pour être apprécié ou …pour être critiqué, voilà le sytème que, nous, on veut puiser », est-ce vraiment le credo de ce trio le plus en vogue au Mali, qui mélange les influences rap, funk et traditionnelles ?

Sam (fils du célèbre couple malien « Amadou & Mariam »), Ousko et Donsky réussissent à concocter des morceaux festifs, entraînants, énergiques et stimulants.

Manu Chao s’occupe du design et de la production. Tiens, tiens ! Le même qui avait produit le fameux « Dimanche à Bamako »…

« Les dirigeants africains » ouvre l’album par une mélodie simple, un texte où ils s’en prennent à la corruption qui ronge l’Afrique, avec quelques ‘lieux communs’, un mélange de rap, un gros mot, un petit solo de guitare léger et fluide. Simple mais pertinent. Et plein de bonnes intentions.

« Ca chante » est encore un beau hit en puissance, en français et en mandingue. Super pour danser dans les boites de Bamako !

Le dynamique « Ambola » est un hip-hop efficace qui reflète leur questionnement sur le show-biz. Plus hard, « J’ai pas peur du micro » introduit une guitare en distorsion sur un tempo rapide. « Fenkoro » et « Simbala » mêlent agréablement les voix et « Netetado » épouse une guitare acoustique dans une balade musicale.

Leur rap n’est pas violent et veut réconcilier vieux et jeunes par l’introduction de chant et quelques évocations traditionnelles. Ils ne portent pas de casquettes ou de rutilants bracelets dorés mais de simples tee-shirt.

Commercial ? Sûrement. Mauvais ? Que nenni ! À diffuser pour être apprécié.

Un bon CD, dynamique : on va transpirer lors des concerts ! DM

(Disponibilité de ce CD)

Marc MORGAN et les Obstacles « Beaucoup vite loin »

Freaksville Record, 2011

CHANSON FRANCAISE  BELGIQUE

NM7244 (Disponible au Discobus 4)

Pas de message infiniment profond dans ce nouvel opus de Marc Morgan. Et pourtant…
Malgré l’évocation de la superficialité ou de l’opportunité (« Ici et maintenant », « Beaucoup vite loin »), les petites phrases distillent des critiques sans brutalité (« Quelque chose, mais quoi ? ») ou des messages d’amour.
Si le doute ou la tristesse viennent (« Un vide immense », « J’abandonne »), ils ne restent pas et il se dégage un optimisme certain à travers les treize titres de l’album. La poésie y est aussi présente : beaucoup d’images ainsi que des consonances et des analogies intelligentes.

La musique est résolument énergique, avec d’excellents riffs de guitare et une rythmique soutenue. Marc Morgan semble avoir gardé la voix de ses premiers albums mais celui-ci est beaucoup plus rugueux et dynamique. « A ma merci », par exemple, nous rappelle nos fantasmes d’ado devant le poster de notre idole et jouit d’une musique très pop-rock avec une belle reprise qui va crescendo.
Des chansons et des musiques à la portée de tous, avec des refrains identifiables et de beaux textes : que faut-il de plus ? DM
(Disponibilité de ce CD)